Archives du Mois : novembre 2014

nov
28
2014

Invité du jour : Youssou Diallo, Conseiller technique n°1 du ministre de l’agriculture et de l’équipement rural

Le ministère de l’agriculture confirme l’information faisant état d’une récolte moyenne dans les pays du comité permanent inter-états de lutte contre la sécheresse au Sahel et de l’Afrique de l’ouest pour 2014-2015. Le conseiller technique du ministère de préciser cependant que cette baisse ne touchera que les récoltes à cycle long car pour les cycles courts d’adaptation, le Sénégal va enregistrer des productions records. Youssou Diallo de rassurer les agriculteurs quant à un éventuel soutient de l’Etat vis-à-vis des agriculteurs qui seront touchés de cette situation. Il a par ailleurs annoncé qu’un conseil interministériel se tiendra sur la question.

 Il est joint par Anna Louise SARR

nov
28
2014

Revue de presse économique du 28/11/2014

Télécharger

nov
28
2014

ITA : 20 femmes formées aux techniques de transformation et de conservation de produits locaux

20 femmes ont reçu une formation en transformation de céréales locales. Cette formation, qui a duré plus d’une dizaine de jours, vise à outiller les femmes en vue de leur permettre d’avoir des activités génératrices de revenus qui leur permettra de sortir de la précarité.

Serigne Ndiaga CISSE, responsable du Centre de formation aux métiers de l’ITA au micro de Seynabou Gaëlle DIOP

Télécharger

nov
28
2014

Invité du jour : Boubacar Cissé, Secrétaire général du CNCR

Les récoltes de la campagne agricole 2014-2015 seront globalement bonnes, selon le Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS). Même constat du côté du CNCR (Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux). Boubacar Cissé d’affirmer comme conséquence, une baisse de la production agricole surtout des céréaliers pouvant entrainer une longue période de soudure dans certaines zones du pays. A cet effet, il demande à l’Etat d’être au chevet de la population rurale afin de faire face à cette situation.

Boubacar Cissé est interrogé par Seynabou DIALLO

Télécharger

nov
27
2014

Revue de presse économique du 27/11/2014

Télécharger

nov
27
2014

Invité du jour : Mounirou Ndiaye, économiste

Le Sénégal entend miser sur la surtaxe sur les transferts d’argent, la boisson et le tabac pour financer le secteur de la santé. Selon Mounirou Ndiaye, augmenter les taxes est une vieille préoccupation qui permet d’avoir des revenus supplémentaires. Toutefois, les financements escomptés peuvent ne pas être obtenus. Pour le transfert d’argent, il faut beaucoup de prudence car c’est l’argent du contribuable sénégalais. En ce qui concerne la brasserie, l’économiste estime qu’il faut voir quel type de boisson est concerné ; si c’est l’alcool c’est bien et si c’est la boisson sucrée, cela n’en vaut pas la peine.

Il est interrogé par Seynabou DIALLO

Télécharger

nov
27
2014

Surtaxe sur le tabac pour financer la santé : LISTAB approuve

Le Sénégal entend miser sur la surtaxe sur les transferts d’argent, la boisson et le tabac pour financer le secteur de la santé. En ce qui concerne le tabac, la Ligue Sénégalaise contre le Tabac (LISTAB) trouve que c’est une bonne initiative et salue la mesure. Le Secrétaire général d’affirmer qu’augmenter les taxes pourrait décourager les fumeurs mais surtout les adolescents, de même que réduire la mortalité due au tabagisme. Djibril Wellé d’ajouter qu’augmenter la taxe, diminue de 10% la prévalence du tabagisme au Sénégal.

Il est joint au téléphone par Seynabou DIALLO

Télécharger

nov
27
2014

Financement santé : Le Sénégal ne veut plus compter sur la surtaxe de certains produits et services

Le Sénégal entend miser sur la surtaxe sur les transferts d’argent, le tabac et la boisson pour financer le secteur de la santé. Le ministre de la santé l’a révélé au cours d’une réunion de haut niveau sur le thème : « Engagement des jeunes et des femmes dans la santé ». Pour Awa Marie Coll Seck, il faut ces ressources innovantes pour se départir de l’apport financier du gouvernement et des populations. Cette idée est appréciée différemment par les agents des transferts d’argent. Si certains estiment que le principe est bon, d’autres par contre, l’assimilent déjà à la fermeture de beaucoup de leurs boutiques.

Reportage Aminatou DIALLO

Télécharger

nov
26
2014

Revue de presse économique du 26/11/2014

Télécharger

nov
26
2014

Fermeture de l’autoroute à péage ce weekend : Les Sénégalais rencontrés se prononcent

La décision de fermer l’autoroute à péage pour les besoins du 15ème sommet de la francophonie n’est pas du goût de certains Sénégalais rencontrés dans les rues de Dakar. Ces derniers de pointer du doigt les énormes désagréments que cela va causer sur la circulation et sur le ralentissement de leur activité.

Reportage Souveibou SAGNA

Télécharger

Articles plus anciens «