Archives du Mois : octobre 2014

oct
31
2014

Revue de presse économique du 31/10/2014

Télécharger

oct
31
2014

Consommation du riz local : Les Dakarois se disent prêts

Atteindre l’autosuffisance alimentaire et réaliser 0 kilogramme de riz importé d’ici 2017. Cette politique du Chef de l’Etat est très attendue par la population sénégalaise qui manifeste son intérêt à une telle initiative et assure être prête à consommer local. Cependant, elle pose comme préalable que le riz local soit de bonne qualité et le prix abordable et surtout assurer sa disponibilité sur le marché.

Reportage Souveibou SAGNA

Télécharger

oct
31
2014

Filière pomme de terre : Les autorités comptent sur les acteurs du secteur pour combler le gap

Produire 60.000 tonnes de pomme de terre d’ici à l’horizon 2017, tel est l’objectif que se fixe le gouvernement pour tenter de satisfaire la demande nationale. Actuellement, le Sénégal produit 15.000 tonnes pour un besoin de 100.000 tonnes. Pour réduire le gap, les autorités comptent rassembler les efforts de l’ensemble des acteurs de la filière.

Les précisions avec vous Seynabou Gaelle DIOP

Télécharger

oct
31
2014

Le MAEJT et les Objectifs du Millénaire pour le Développement

Contribuer à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement avec l’élimination de la pauvreté par le développement d’activités génératrices de revenus. Tel est l’objectif de la Commission du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT) qui tenait ce matin à Dakar un point de presse, en collaboration avec ENDA Tiers Monde.

Compte rendu Daouda GAYE

Télécharger

oct
31
2014

Filière pomme de terre : Retard dans les subventions

Les retards dans la mise en place des subventions affaiblissent la filière pomme de terre et creusent le déficit de la balance commerciale. Ce cri de cœur vient des acteurs de la filière qui étaient en conclave hier à Thiès pour réfléchir sur les difficultés auxquelles ils font face dans la relance de la filière pomme de terre. Selon l’Association des Unions Maraîchères des Niayes, cette situation aura des conséquences négatives et va affaiblir les revenus dans le monde rural.

Les détails avec Seynabou DIALLO

Télécharger

oct
31
2014

Invité du jour : Macoumba Diouf, Directeur de l’horticulture

Retard dans la mise en place des subventions de la filière pomme de terre : le Directeur de l’horticulture rassure. Selon lui, le règlement des arriérées sont en cours et que ce n’est qu’une affaire de quelques jours. S’agissant de conséquences négatives qui peuvent plomber la production, Macoumba Diouf est catégorique : « non cela n’est pas possible pour la simple et bonne raison que la campagne vient de démarrer ».

Macoumba DIOUF est interrogé par Seynabou DIALLO

Télécharger

oct
30
2014

Revue de presse économique du 30/10/2014

Télécharger

oct
30
2014

Invité du jour : Abdou Salam Kane, Directeur de l’exploitation du COSAMA

La réception des navires Aguene et Diambogne n’aura finalement pas lieu au mois d’octobre comme prévue mais plutôt dans un mois et demi. La révélation est d’Abdou Salam Kane. Le Directeur de l’exploitation du COSAMA de souligner cependant que ces bateaux ont quitté la Corée et sont en route pour Dakar et que leur réception sera bientôt une réalité. D’une capacité de 500 tonnes, ces deux navires pourront transporter chacun 200 passagers. Cependant, il précise que les prix ne sont pas encore fixés mais que son entreprise y travaille.

Il est au micro d’Anna Louise SARR

Télécharger

oct
30
2014

Gambie-Sénégal : Même tarif commun en 2015

Bonne nouvelle pour la Douane sénégalaise. A partir du 1er janvier 2015, la Gambie aura le même Tarif Extérieur Commun que le Sénégal. La révélation est du Coordonnateur de la cellule de suivi du TEC-CEDEAO. Pour Colonel Niang, il y a fraude parce qu’il y a une différence de taxation au niveau des produits importés. Abdou Khadre Dieylani Niang s’exprimait ainsi en marge de l’atelier de sensibilisation qui s’est tenue ce matin à l’intention des journalistes sur le TEC.

Nous l’écoutons au micro de Seynabou DIALLO

Télécharger

oct
30
2014

TEC-CEDEAO : S’intégrer ou disparaître

TEC-CEDEAO : s’intégrer ou disparaître, il n’y a pas d’autres solutions. Telle est la conviction du conseiller du Chef de l’Etat, Maguette Seye. Selon lui, il faut élargir nos horizons afin d’améliorer le climat des affaires au Sénégal. Il estime par ailleurs qu’il faut que les populations s’approprient les politiques d’intégration, seul gage de la réussite du Tarif Extérieur Commun. Il s’exprimait en marge de l’atelier de sensibilisation sur le TEC à l’intention des journalistes. La rencontre s’est tenue ce matin à Dakar.

Nous l’écoutons au micro de Seynabou DIALLO

Télécharger

Articles plus anciens «