Archives du Mois : décembre 2012

déc
19
2012

Prolongation du repos biologique : L’APRAPAM invite les députés à exercer un contrôle sur la gestion du secteur de la pêche

La prolongation du repos biologique, décidée par le gouvernement, est décriée par l’Association pour la Promotion et la Responsabilisation des Acteurs de la Pêche Artisanale de Mbour. L’APRAPAM, qui tenait la journée de réflexion sur l’agrément national, a invité les députés sénégalais à exercer un contrôle sur la gestion de leur secteur. Cette manifestation organisée en partenariat avec la Direction des industries de la transformation de la pêche (DITP), a aussi été le cadre pour la communauté des pêcheurs de Mbour d’exhorter les autorités sénégalaises à apporter  »des mesures correctives » à leur système d’agrément national à l’exportation des produits de la pêche vers l’Union Européenne (UE).

Pour en savoir plus suivons ce récit d’Anna Louise SARR

Télécharger

déc
19
2012

Développement de la ville de Louga : Les émigrés de la région impliqués dans la promotion de secteurs porteurs

A la faveur du développement de Louga, les autorités locales ont initié un forum. L’organisation de cette manifestation est mentionnée dans le document stratégique de développement. L’objet est de réunir les émigrés de la région pour leur implication dans la promotion de secteurs porteurs. Le forum, à l’initiative du Conseil Régional de Louga, va se tenir au courant de l’année prochaine. C’est ce qu’a dit le responsable des questions de l’émigration du Conseil Régional, Maguette Diouf est joint au téléphone par Aminatou Diallo

Télécharger

déc
19
2012

Conseil interministériel à Louga : Le secteur tertiaire et les infrastructures des priorités pour booster le développement social et économique de la région

En prélude au Conseil des Ministres de demain à Louga, la capitale du Ndiambour abrite depuis ce matin un conseil interministériel. A cet effet, un document stratégique pour le développement de la région est élaboré par les autorités locales de Louga sous l’égide de l’Agence Régionale de Développement. Le secteur tertiaire et les infrastructures constituent selon la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture, des priorités pour booster le développement social et économique de la région de Louga.

Je vous propose d’écouter le Secrétaire Général de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Louga, Cheikh  SENE au micro d’Anna Louise SARR.

FTélécharger

déc
18
2012

Journée internationale des migrants : Environ 6 milliards de francs CFA mobilisés par les Sénégalais de France

Pas moins de 437 entreprises ont été créées à ce jour et environ 6 milliards de francs CFA mobilisés par les compatriotes établis en France qui sont devenus de véritables acteurs de développement. Une étude réalisée auprès des émigrés sénégalais en France a également mis à nu les difficultés de cette partie de la population. Le Programme d’appui aux initiatives de développement des migrants a organisé à Dakar un atelier de partage auquel a assisté Serigne Segnane.

Reportage

Télécharger

déc
18
2012

Célébration de la Journée mondiale des migrants

La communauté internationale célèbre aujourd’hui, comme le 18 décembre de chaque année, la journée mondiale des migrants. Une nouvelle occasion pour jeter la lumière sur une réalité complexe, dont les protagonistes ne sont autres que des personnes forcées de quitter leur pays à la recherche d’une vie meilleure.

Seynabou Gaelle DIOP

Télécharger

déc
18
2012

Chronique boursière mi-séance du 18/12/2012

D’abord relancée par l’espoir d’un accord sur le « Fiscal Cliff » aux Etats-Unis, la Bourse de Paris a effacé ses gains alors que l’Allemagne envisage d’abaisser sa prévision de croissance pour 2013. Le recul de Renault et Pernod Ricard pèse également. Le volume d’échanges reste particulièrement peu fourni. A mi-séance, le CAC 40 cède 0,09% à 3.634 points.

Nous dit Liliane BOISSY

Télécharger

déc
18
2012

Ndiouga Wade Coordonnateur du Projet sur l’imprégnation et la sensibilisation des décideurs : « Les conventions de l’OIT et des Nations-Unies sur les droits des travailleurs migrants ne sont pas ratifiés par l’Etat »

La mise en place de mutuelles d’épargne et de crédits peut être une solution pour une meilleure capitalisation de l’argent issu de la migration. Face aux difficultés des migrants, un projet sous régional a été lancé au Sénégal pour les travailleurs dans l’axe Nord du Pays surtout les pêcheurs. La prise en charge efficace des préoccupations de ces travailleurs n’est pas facilitée par l’Etat du Sénégal qui n’a pas ratifié les conventions de l’OIT et des Nations-Unies sur les droits des travailleurs migrants, d’après le Coordonnateur du Projet sur l’imprégnation et la sensibilisation des décideurs.

Ndiouga WADE au micro de Seynabou DIALLO

Télécharger