Archives de la Catégorie : Souveibou SAGNA

nov
23
2017

Visite inopinée du Commissaire spécial en charge du tourisme : De nombreux sites touristiques clandestins recensés

Le secteur touristique traverse des difficultés ces dernières années et ses services hôteliers peinent à satisfaire toutes les demandes. Conséquence, les résidences et auberges clandestines s’invitent dans le secteur pour concurrencer les professionnels. Le Commissaire spécial en charge du tourisme a entamé une visite inopinée pour contraindre ces derniers à se régulariser. Yoro Faye a tenu une conférence de presse hier pour faire la situation sur les auberges clandestines à Dakar.

Compte rendu Souveibou SAGNA

nov
23
2017

Visite de chantier à Soumbédioune : Le quai de pêche va générer 1 milliard 800 millions de FCFA, selon le ministre de la pêche

Le quai de pêche de Soumbédioune sera inauguré au courant du mois de février 2018. Cette infrastructure, dotée de complexes frigorifiques pour la conservation des poissons va, à termes, générer 1 milliard 800 millions de FCFA. Le ministre en charge de la pêche et de l’économie maritime a effectué ce matin une visite de chantier au quai de pêche de Soumbédioune pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de ce chantier. Oumar Guèye a précisé que les dispositifs sécuritaires sont bien pris en compte dans les installations modernes.

Oumar Guèye est au micro de Souveïbou SAGNA

nov
22
2017

Moubarack Lo : « Le Sénégal est en voie pour l’accélération de la transformation structurelle de son économie »

Le Sénégal, bon élève en matière d’accès à l’énergie dans les Pays les Moins Avancés, travaille pour intégrer la catégorie des pays en voie de développement. Selon l’économiste Moubarack Lo, notre pays est en voie pour l’accélération de la transformation structurelle de son économie. Pour le Conseiller spécial en économie du Premier Ministre, la principale leçon de ce rapport est la demande d’équilibre de l’accès à l’énergie des ménages et du secteur productif.

Moubarack Lo que nous écoutons au micro de Souveibou SAGNA

nov
22
2017

SENELEC : Le montant de la fraude sur l’électricité est estimé à 30 milliards

30 milliards de francs, c’est le montant de la fraude enregistré par la SENELEC sur le territoire national. La SENELEC a organisé ce matin à la mairie de Guédiawaye un atelier pour former le collectif des imams de cette localité à sensibiliser les populations sur les risques d’une telle pratique. Les fraudeurs, selon la SENELEC, risquent une peine de 5 à 10 ans d’emprisonnement et une amende de 50 à 500 mille FCFA.

Compte rendu Souveïbou SAGNA

A noter que la production de la SENELEC est chiffrée aujourd’hui à 800 mégawatts alors que le besoin de la consommation est de 600 mégawatts

nov
20
2017

13ème édition du conseil présidentiel sur l’investissement : Macky Sall pour une simplification de la fiscalité

Ouverture ce matin de la 13ème édition du conseil présidentiel sur l’investissement. Le Président de la république appuie l’idée de la simplification de la fiscalité. Macky Sall a par ailleurs annoncé la tenue des réflexions approfondies pour orienter les investissements à long et à court terme. Le secteur privé national, qui déplore le manque de concertation avec le pouvoir exécutif, appelle l’État à mettre fin à la marginalisation des entreprises locales.

Compte rendu Souveïbou SAGNA

nov
20
2017

Point de presse du SIENS : La situation du secteur de l’éducation déplorée

Le secteur de l’éducation manque de productivité, selon le Syndicat des Inspecteurs et Inspectrices de l’Education Nationale du Sénégal. Les inspecteurs ont tenu un point de presse ce week-end pour déplorer cette situation que traverse le secteur de l’éducation nationale. Ils réclament entre autres un système de rémunération équitable entre les agents de la fonction publique, la réglementation des carrières des inspecteurs et la mobilité horizontale des fonctionnaires.

Compte rendu Souveibou SAGNA

nov
15
2017

Reportage à Soumbédioune en marge de la célébration de la journée mondiale du recyclage

La Journée mondiale de recyclage est célébrée aujourd’hui. Les acteurs du secteur qui parlent de mévente de leur création au Sénégal, cible les touristes pour écouler leur produit. Le prix de création varie entre 90.000 la chaise, les objets à modèle de baobab à 45.000f et les accessoires de 7000f à 15.000f. La maison de recyclage à Soumbédioune souligne que les consommateurs locaux ignorent leurs produits. Seynabou Faye la gérante signale par ailleurs que l’accès à la matière première est facile.

Reportage Souveïbou SAGNA

nov
14
2017

Cherté des médicaments du diabète : La réduction des prix nécessite l’intervention de l’Etat, selon le Major du Centre Marc Sankalé

Le Major du Centre Marc Sankalé a réagi par rapport à la cherté des médicaments décriée par les diabétiques. Pour Fallou Samb, l’Etat est entrain de faire des efforts pour rendre accessibles les médicaments. Il en veut pour preuve, la subvention de l’insuline à hauteur de 300 millions de CFA et qui se vend à moins de 1000f dans les pharmacies. Toutefois, le Major reconnait que les comprimés coutent cher et la réduction des prix nécessite l’intervention de l’Etat.

Fallou Samb que nous écoutons au micro de Souveibou SAGNA 

nov
14
2017

Journée mondiale de lutte contre le Diabète : Les prix des médicaments jugés chers au Sénégal

Journée mondiale de lutte contre le diabète célébrée ce mardi. Les personnes vivant avec cette maladie parlent de la cherté des médicaments. En effet, le prix de l’analyse varie entre 20.000 et 40.000 FCFA, un montant insupportable, selon eux, pour les personnes démunies. La cherté du régime alimentaire est aussi pointée du doigt pour ces malades. Trouvés au Centre Marc Sankalé, ils appellent l’Etat à rendre accessibles les médicaments sur l’ensemble du territoire.

Reportage Souveibou SAGNA

nov
13
2017

Invité du jour : Mballo Dia Thiam, Président de l’Alliance And Gueussam

L’Alliance And Gueussam menace d’aller en grève. Ces acteurs de la santé exigent la matérialisation des accords signés avec le gouvernement depuis 2012 et 2014. Selon leur président Mballo Dia Thiam, avec 1.200 médecins toute spécialité confondue, le Sénégal fait face à un manque criard de médecins, ajouté à cela la dette cumulée des hôpitaux qui est énorme. Mballo Dia Thiam plaide pour la création de nouvelles filières de spécialisation en master à l’Ecole Nationale de Développement Sanitaire et Sociale (ENDSS).

Il est au téléphone de Souveibou SAGNA

Articles plus anciens «